Guide et actualité voyage

Les Rhyming Spirituals des Bahamas

Les Rhyming Spirituals des Bahamas

14 Juin, 2013

A la fin de la guerre d’Indépendance, les loyalistes, restés fidèles à la Couronne anglaise, se réfugièrent sur les îles, emmenant avec eux leurs esclaves. C’est ainsi que les Rhymings, déjà chantés dans les plantations du Sud, s’enracinent dans la culture bahaméenne.
Cette tradition, très empreinte de religiosité bien qu’elle se soit souvent transmise hors murs de l’église, s’appuie largement sur l’imagerie biblique, des événements communautaires, et de la mer. On chante la foi, l’optimisme, la passion, mais aussi la fatigue et le combat.

Les Bahamian Rhymings Spirituals se chantent sans artifice et sont restés authentiques notamment sur l’île d’Andros, où ils trouvent leur véritable expression dans la personnalité du légendaire guitariste et chanteur John Spence, à qui l’on se référait comme à « la voix du ciel ».
Ces magnifiques hymnes et chants a cappella, liés à la mer, à la vie, à la mort, nous font voyager au temps des pêcheurs d’éponge. Ils sont l’expression la plus touchante et la plus étonnante de la musique et de l’âme profonde du petit peuple bahaméen.
Les créateurs de ces chants assument un long héritage, tout en affirmant leur propre originalité. Ils créent ainsi un nouveau chaînon singulier dans l’évolution des sensibilités musicales depuis celle, non tempérée, de l’Afrique originelle, jusqu’à celle, bien connue, du gospel afro-américain d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *