Guide et actualité voyage

Climat de la Zambie

Climat de la Zambie

18 Juin, 2013

Bien que le pays soit situé en zone tropicale, le climat zambien est en grande partie tempéré par l’altitude. Seules les vallées connaissent des températures plus extrêmes. Les saisons y sont inversées par rapport à l’hémisphère Nord, mais moins nettement marquées. On distingue trois saisons principales, déterminées par l’évolution de trois courants aériens : une masse d’air humide en provenance du Congo, les vents de mousson du nord-est et les vents du sud-est.

 

Saison chaude et humide (de novembre à avril)

Les pluies arrivent tandis que le soleil est proche du zénith. Les régions du Nord, autour des lacs Tanganyka et Mweru, reçoivent les premières précipitations dès la fin octobre ou le début novembre. Celles-ci se décalent progressivement pour atteindre le sud du pays à la fin du mois de novembre. Comme souvent en zone tropicale, les pluies se manifestent sous forme d’averses, en particulier en fin de journée. La moyenne des températures avoisine les 26 °C et janvier est le mois le plus pluvieux sur l’ensemble du pays, à l’exception du Nord qui connaît un premier pic en décembre et un second en mars. C’est probablement durant cette période que les paysages sont les plus beaux. Au fil des mois, le bush se pare de couleurs chatoyantes, le tracé des routes de terre rouge se détache mieux sur la végétation luxuriante. Les couchers de soleil sur des ciels striés de nuages offrent parfois de véritables visions d’Apocalypse. Les oiseaux migrateurs affluent sur les rivières, les étangs et les lacs de barrage, tandis que les insectes se font aussi plus présents. En revanche, et ce sont là les gros points noirs pour les voyageurs, de nombreuses pistes deviennent impraticables rendant les parcs peu accessibles. Certains lodges sont même contraints de fermer leurs portes. Et en raison de la multiplication des Points d’eau, les animaux sont dispersés dans la savane et donc plus difficiles à voir.

Saison sèche (de mai à août)

C’est l’hiver austral, avec des températures qui restent extrêmement douces pendant la journée (autour de 23 °C en moyenne et plus dans tes régions de basse altitude) mais qui peuvent chuter considérablement la nuit (jusqu’en dessous de 10 °C). Juin et juillet sont les mois les plus frais. Durant cette période, le ciel reste d’un beau bleu azur. En début de saison, comme en automne, la végétation se pare de teintes mordorées. Puis, à partir du mois de Juin, les arbres perdent leurs feuilles, l’aridité prépare son terrain, les animaux commencent à se regrouper près des points d’eau. Les touristes augmentent proportionnellement, avec un maximum de fréquentation durant juillet et août.

Saison chaude et sèche (entre septembre et novembre)

Le printemps correspond à la saison la plus chaude qu’aucune pluie ne vient rafraîchir. Si les températures restent supportables dans la majeure partie du pays avec une trentaine de degrés en moyenne, l’air devient étouffant dans les vallées, où le thermomètre peut atteindre en octobre les 45°C. Totalement brûlée, la végétation offre un spectacle désolant. Beaucoup de ponts d’eau sont asséchés et les bêtes se regroupent toutes autour des mêmes zones pour s’abreuver. C’est donc la meilleure époque pour l’observation de la faune et les safaris sont exceptionnels. Les chutes Victoria offrent également leur plus séduisant visage aux mois d’août et septembre, avec un débit qui permet d’embrasser le panorama dans toute sa largeur. En revanche, novembre et décembre peuvent s’avérer décevants, avec des chutes qui ne coulent presque plus et laissent la roche sombre du canyon à nu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *